En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Le socle commun / DNB

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture / Le Diplôme National du Brevet

Par admin pierre-mendes-france, publié le mercredi 11 janvier 2012 10:23 - Mis à jour le mardi 1 novembre 2016 18:39

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture définit les compétences qu'un élève doit progressivement maîtriser pendant la scolarité obligatoire. Une culture scolaire commune est ainsi construite pendant les cycles 2, 3 et 4 couvrant l'école élémentaire et le collège.

L'évaluation de l'acquisition du socle a pour objectif d'établir un positionnement de niveau de maîtrise atteint par les élèves dans chacune de ses composantes, utile autant à ces derniers qu'aux familles et qu'aux enseignants. Ce positionnement se fait de façon continue et un bilan doit en être établi au moins à la fin de chaque cycle.

 

Cinq domaines de formation définissant les connaissances et les compétences qui doivent être acquises à l'issue de la scolarité obligatoire

1- Les langages pour penser et communiquer :

  • comprendre, s'exprimer en utilisant la langue française à l'écrit et à l'oral ;
  • comprendre, s'exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionale (ou une deuxième langue étrangère) ;
  • comprendre, s'exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ;
  • comprendre, s'exprimer en utilisant les langages des arts et du corps.

2- Les méthodes et outils pour apprendre

3- La formation de la personne et du citoyen

4- Les systèmes naturels et les systèmes techniques

5- Les représentations du monde et l'activité humaine

 

Évaluation

La maîtrise des compétences du socle commun s'évalue désormais sur la base des connaissances et compétences fixées par les programmes d'enseignement, permettant une seule et même évaluation des acquis. Les attendus de fin de cycle précisés dans les programmes donnent aux équipes enseignantes, aux élèves et à leurs familles les repères nécessaires pour apprécier le degré d'acquisition des connaissances et des compétences ainsi que la progression de chaque élève au cours du cycle.

Pour améliorer le suivi des apprentissages, un livret scolaire de la scolarité obligatoire est créé pour chaque élève inscrit dans une école ou un collège de l'enseignement public ou privé sous contrat. Ce livret scolaire comprend des bilans périodiques, qui se substituent aux actuels livrets des écoles et aux bulletins des collèges, des bilans de fin de cycle et les attestations officielles obtenues par l'élève à l'école ou au collège.

L'application nationale "Livret scolaire unique du CP à la troisième" permet, pour la première fois, de disposer d'un outil numérique national de suivi des acquis de l'élève tout au long de chaque cycle et de l'ensemble de sa scolarité à l'école et au collège.

 

Le diplôme national du brevet (DNB)

Le décompte des points prend en compte deux éléments : le niveau de maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, et les notes obtenues aux épreuves d'un examen terminal.

La maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture s'appuie sur l'appréciation du niveau atteint dans chacun des quatre objectifs de connaissances et de compétences du premier domaine (Les langages pour penser et communiquer) et dans chacun des quatre autres domaines.

Les huit composantes du socle commun prises en compte sont donc :

  • Comprendre, s'exprimer en utilisant la langue française à l'oral et à l'écrit
  • Comprendre, s'exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionale
  • Comprendre, s'exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques
  • Comprendre, s'exprimer en utilisant les langages des arts et du corps
  • Les méthodes et outils pour apprendre
  • La formation de la personne et du citoyen
  • Les systèmes naturels et les systèmes techniques
  • Les représentations du monde et l'activité humaine

Ces différentes composantes sont évaluées selon une échelle à quatre niveaux : maîtrise insuffisante, maîtrise fragile, maîtrise satisfaisante et très bonne maîtrise. Le positionnement sur cette échelle s'effectue au fil des évaluations menées au cycle 4 par les enseignants.

Pour chacune des huit composantes du socle commun prises en compte, le candidat obtient :

  • 10 points pour le niveau « maîtrise insuffisante »,
  • 25 points pour le niveau « maîtrise fragile »,
  • 40 points pour le niveau « maîtrise satisfaisante »,
  • 50 points pour le niveau « très bonne maîtrise ».

La maîtrise du socle commun est notée sur 400 points.

 

L'examen terminal comporte trois épreuves obligatoires :

  • une épreuve orale qui porte sur un des projets menés par le candidat pendant le cycle 4 dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires, ou sur un des parcours éducatifs (parcours Avenir, parcours citoyen, parcours d'éducation artistique et culturelle) ;
  • une épreuve écrite qui porte sur les programmes de mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie (ou leurs équivalents pour la série professionnelle) ;
  • une épreuve écrite qui porte sur les programmes de français, histoire et géographie et enseignement moral et civique.

Chacune des trois épreuves de l'examen est évaluée sur 100 points.

Les épreuves terminales sont au total notées sur 300 points.

 

L'ensemble des éléments pris en compte pour le DNB est noté sur 700 points.

Pour les candidats scolaires et individuels, le diplôme national du brevet est attribué quand le total des points est supérieur ou égal à 350.

Des mentions sont octroyées :

  • « assez bien » si le total des points est au moins égal à 420 ;
  • « bien » si ce total est au moins égal à 490 ;
  • « très bien » si ce total est au moins égal à 560.

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe